SOS Homophobie a 20ans!

  • Par wankydays
  • Le 13/04/2014
  • Commentaires (0)

Il y a 20 ans, le 11 avril 1994 naissait SOS homophobie. Fondée par un groupes de militants de la Fraction Armée Rose (FAR), l’idée initiale de l’association etait de créer une ligne d’écoute anonyme. Aujourd’hui, l’association s’est développée mais poursuit le même objectif : soutenir les victimes de LGBT-phobies et prévenir ces violences et discriminations.

 

 L’homophobie, c’est quoi ?

Le terme homophobie est apparu dans les années 1970 et vient d’homo et de phobie, du grec phobos qui signifie crainte. Il désigne les manifestations de mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou représentations homosexuelles ou supposées l’être.

On désigne donc comme homophobe toute organisation ou individu rejetant l’homosexualité et les homosexuel(les)s, et ne leur reconnaissant pas les mêmes droits qu’aux hétérosexuel(le)s.  C’est avant tout un rejet de la différence (comme la xénophobie, le racisme, le sexisme, les discriminations sociales...)

Cette homophobie s’exprime par des violences physiques allant de la bousculade, passage à tabac, jusqu’au viol / meurtre. D’une façon plus quotidienne, elle se manifeste dans le travail, le cercle amical/familial, les écoles (entre autres)  et s’exprime par des réactions de rejet, d’exclusion, d’insultes, d’harcèlement ou de discriminations à l’égard des personnes homosexuelles.

«L’homosexualité est plus acceptée aujourd’hui, mais l’homophobie est toujours présente et encore très violente », l’association SOS homophobie est donc un soutien important pour les personnes vitimes d’homophobie ou pour sensibiliser les individus.

SOS Homophobie : l’association

SOS homophobie est une association loi 1901 de lutte contre les discriminations et les agressions à caractère homophobe et transphobe. Pour cette association, la lutte contre l’homophobie passe par la mise en place de campagne de prévention afin d’expliquer la diversité, rassurer, sensibiliser à l’acceptation des orientations sexuelles et identité de genre. Les bénévoles se déplacent donc régulièrement dans les milieux scolaires et entreprises pour mener ces actions.

Vous pouvez retrouver l’association dans de nombreux évènements tels que la Journée internationale contre l’homophobie, les Gay Prides, le Printemps des Associations LGBT à Paris ou encore au premier Salon LGBT de Lille !

SOS Homophobie : les services

SOS homophobie assure un service d'écoute et de soutien anonyme pour les personnes victimes ou témoins d'actes ou de discriminations homophobes. Ces échanges permettent aux appelant de trouver un lieu de soutien et d’écoute et de sortir de l'isolement. En outre, les bénévoles peuvent aider à agir en renvoyant vers des services plus spécialisés (avocat par exemple). SOS homophobie peut accompagner des victimes dans leurs affaires quotidiennes et peut se porter partie civile auprès de victimes d’actes homophobes.

Cette ligne d’écoute 0810.108.135 ou 01.48.06.42.41 est ouverte toute l’année (sauf jours fériés) et tous les bénévoles sont formés aux techniques d'écoute et munis de notions et de documentation juridiques. Ils disposent donc d’un réel savoir-faire et d’une expertise sur le domaine de l’homophobie.

Sur le site internet de l’association vous pouvez poster votre témoignage, traité par des bénévoles qui vous aideront à répondre à vos questions. Les mails ne permettent pas un véritable échange, la ligne d’écoute est donc préférable pour instaurer un réel dialogue entre les deux parties.


 

SOS homophobie conduit également des actions de prévention de l’homophobie et de la transphobie avec la Commission Intervention en Milieu Scolaire afin de déconstruire des stéréotypes et des idées reçues qui provoquent des comportements homophobes dès l’enfance. D’autres commissions (pour adultes, lesbophobie, adolescence et homophobie) œuvrent également pour lutter contre les discriminations dans les pratiques professionnelles Elles créent des supports d’information et de communication de par des débats, des manifestations, des tracts… Comme dirait une citation « On a peur de ce que l’on ne connait pas » d’où le besoin d’information !

L’association dénonce et condamne régulièrement les dérapages politiques. Dernièrement, les propos de Christine Boutin dans une interview où la fondatrice du Parti chrétien-démocrate a affirmé: «L’homosexualité est une abomination.»

Même après 20 ans, les propos homophobes sont toujours là, il est donc important de continuer les missions de soutien et de renseigner la population. A ce sujet, le président de SOS Homophobie Yoann Roszéwitch déclarait : « Riches de 20 ans de lutte et d’engagement, nous poursuivrons nos missions de soutien aux victimes et de prévention de la lesbophobie, de la gayphobie, de la biphobie et de la transphobie. Nous militerons activement en faveur de l’égalité des droits, notamment pour que la PMA soit accessible à toutes les femmes, que le don du sang soit ouvert aux gays et aux bisexuels, et que les droits des trans soient pleinement reconnus. »

Alors vous aussi, engagez-vous dans l’association ou faites un don ! On a besoin de vous ! Sourire 

Les évènements à venir :

  • 5 au 12 Avril : Exposition de planches titrées du Projet 17 mai à Angouleme.
  • 26 Avril : Nuit des Crazyvores à Paris au Bataclan.
  • 17 Mai : Publication du 2eme tome du Projet 17 mai (Bande dessinée autour de l’homophobie, la biphobie et la transphobie.
  • Rentrée 2014 : Intervention en milieu scolaire.

 

LGBT homophobie gay lesbienne SOS homophobie 20 ans Association gay pride Soutien Ecoute discrimination Boutin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.