Yves saint laurent

La Queer Palm, sélection douce à Cannes

Découvrez aujourd’hui la sélection du festival de Cannes consacrés aux films LGBT ou évoquant l’homosexualité.

Jeudi, Thierry Frémaux annonçait les films qui participeront à l’édition 2014 du Festival de Cannes et l’un de ces films succèdera à La Vie d’Adèle, palme d’Or 2013.

Parmi les films sélectionnés, quelques uns sont susceptibles de concourir pour la Queer Palm. Qu’est-ce que c’est ? Ce prix récompense un film pour son traitement des thématiques LGBT parmi ceux présentés dans les sélections. Organisé par Franck-Finance-Madureira et parrainé par Olivier Ducastel et Jacques Martineau, réalisateurs (Jeanne et le Garçon formidable, L'Arbre et la Forêt), ce prix met en avant la diversité dans le monde du cinéma et cherche à militer pour l’égalité des droits.

Cette année, c’est le réalisateur canadien de Gérontophilia : Bruce LaBruce qui sera le président du jury pour la 5ème édition de la Queer Palm.

 

Les films :

  • Saint Laurent de Bertrand Bonello.

Ce film est un  biopic de la vie du célèbre styliste Yves Saint Laurent qui est centré sur la période 1965-1976. Il met en scène Gaspart Ulliel (Yves Saint Laurent), Jerémie Renier (Pierre Bergé) et Léa Seydoux. Ce film n’a pas reçu l’approbation du compagnon du créateur (Pierre Bergé) et sa sortie, initialement prévue dans le même temps qu’Yves Saint Laurent, a été décalé en Octobre 2014.  

  • Mommy de Xavier Dolan

Après son film remarqué en ce moment à l’affiche, Tom à la ferme, Xavier Dolan met en scène l’actrice Anne Dorval, Suzanne Clément et Antoine-Olivier Pilon qui avaient déjà tourné avec le jeune réalisateur dans Laurence Anyways et J’ai tué ma mère. Le film « Mommy » raconte l’histoire d’une mère qui  se voit confier la garde d'un enfant difficile, ayant déjà fait le tour de plusieurs institutions.

 

  • A Girl at my Door (DOHEE-YA) de July Jung

Ce film est présenté dans la sélection “Un certain regard” qui met en avant un cinéma plus « atypique » que le volet principal de la sélection et récompense des cinéastes peu connus. Ce film est le premier film coréen au festival de Cannes à traiter de problématique LGBT. Découvrez l’intrigue avec le synopsis : « Chef de la police locale, Young-Nam tente de protéger sa fille Do-Hee de la violence son beau-père. Elle est amenée à enquêter sur une affaire complexe qui pourrait menacer sa vie. »

 

  • Xenia de Panos Koutras

Ce film raconte l’histoire de Danny, 16 ans, et Odysséas, 18 ans qui après le décès de leur mère vont traverser la Grèce pour retrouver leur père grec qu’ils n’ont jamais connus.  Sur la route, ils feront face aux fantômes de leur passé et à la cruauté des hommes. Ils espèrent aussi pouvoir participer à un concours de chant qui rendrait leur vie plus facile. Un chemin de l'enfance à l'adulte.

Alors quel film succédera à L'inconnu du lac, queer palm 2013 ? Réponse en mai !

Yves Saint Laurent - YSL

Bonsoir à tous!

Avec un peu de retard, je vous propose mon nouvel article sur le film, sorti récemment au cinéma, Yves Saint Laurent.

Le film est porté à l'écran par le jeune Pierre Ninney (Membre de la Comédie Française) dans le rôle du couturier ainsi que par Guillaume Gallienne (lui, sociétaire de la Comédie Française) dans le rôle du compagnon de ce dernier, Pierre Bergé. Le tout, sous la direction de Jalil Lespert (certains sériephiles ont pu le remarquer dans la série Pigalle, la nuit).

De quoi parle Yves Saint Laurent ?

Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s'associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s'apprête à révolutionner le monde de la mode.

C'est un film doux en quelques sortes.

Je vous propose ma critique personnelle du film :

"Magistral. J'ai eu que de bons échos du film, j'étais curieux de voir ce que ça pouvait donner. J'ai adoré. La mise en scène est très bonne, le scénario également. Les costumes (oui pour ce film, c'est à préciser). Et puis, le casting - CE casting - mon dieu, juste super. Pierre Ninney est impressionnant, il mérite le césar du meilleur acteur! Même Guillaume Gallienne que je ne supporte pas mais alors pas du tout, était excellent. 
Petit bémol (mais léger), il y a d'énormes longueurs sur certains passages. Le reste, c'est super. Rien à dire, courrez le voir!"

Vous savez ce qu'il vous reste à faire ce weekend :)

Voici la bande-annonce