Serie LGBT

Open City

En ce début de soirée, je partage avec vous une des prochaines séries LBGT qui arrivera sur nos écrans : Open City !

Open city est une nouvelle série, en ce moment développée par la chaine HBO (Game of Thrones, Sex and the city, True Detective) qui présentera la genèse de la lutte pour l’égalité des droits LGBT et les difficultés rencontrées par la communauté homosexuelle.

Ecrite par David Kajganich (True story) et réalisée par Adam Shankman (Hairspray,Modern Family, Glee), cette nouvelle série se déroulera à New York durant les années 60. On sera projeté du côté de Stonewall Inn, le bar du quartier Greenwich Village qui a été, en 1969, le lieu d’émeutes entre policiers et population. Cette altercation, qu’on avait évoquée dans un précédent article, est considérée comme la première empreinte du mouvement LGBT.

L’idée évoquée est que cette série suivra plusieurs personnages provenant de Manhattan alors que la ville subit une métamorphose culturelle. Le projet se penchera également sur le lien entre la communauté gay à la mafia de New York, en abordant l’ouverture d’une boîte de nuit à West Village. La série exploitera aussi des moments historiques entre révolution culturelle et crise politique.

Après le succès de Looking et de The Normal Heart, le film de Ryan Murphy évoquant  l’incidence du sida sur la communauté homosexuelle, HBO semble devenir la chaine phare pour les séries abordant l’homosexualité. Cette série sans cliché ni stéréotype risque bien de devenir un nouvel atout télévisuel de HBO.

Open City est actuellement en cours d’écriture, la date de sortie et le casting sont donc toujours inconnus.

The L Word : THE serie !

Aujourd'hui, je vous livre un roman sur une de mes séries préférées, la serie connue j'espère de toutes les filles douces : The L Word !

 

Comment tout commence ?

Tout juste diplômée de Chicago, Jenny Schecter débarque à Los Angeles et s'installe chez son petit ami, Tim avec comme but, devenir une écrivain reconnue. Elle va vite faire connaissance avec ses nouvelles voisines : Bette et Tina, un couple de lesbienne, ensemble depuis 7ans qui cherche à avoir un enfant. Cette rencontre va propulser Jenny dans la découverte d’un univers qui lui était totalement inconnu. Elle va faire la connaissance d’un groupe d'amies lesbiennes et bisexuelles, ce qui va l’amener peu à peu à s'interroger sur sa propre sexualité.

 

La série

Cette année, la série The L Word (TLW) fête ses 10 ans. Depuis 2004, la série a été plébiscitée par de nombreux téléspectateurs, ce qui a permis à la chaine Showtime de multiplier son audience.

The L Word se présente au premier abord comme un remix féminin de Queer as Folk. Cette série met en scène la vie et les amours d’un groupe de femmes lesbiennes et leur entourage dans la ville de West Hollywood, près de Los Angeles. La série aborde plusieurs sujets comme l'homoparentalité, la légitimité du couple gay, le désir, le coming-out, la difficulté d'être soi-même, l’amour…

A travers six saisons, de nombreux couples, histoires d’amour et d’amitié, épreuves et parfois imperfections, la série s’est ancré dans la culture LGBT. Comme déclarait la critique télé lesbienne Victoria Brownworth « Que vous aimiez ou pas “The L Word”, c’est une série qui a compté. Même si la série vous disait qui et ce que vous n’étiez pas- vous n’étiez pas Alice (Leisha Hailey) mais vous auriez vraiment pu être Helena (Rachel Shelley) - c’est une série qui vous faisait réfléchir. The L Word exigeait qu’on nous propose plus de personnages lesbiens à la télé. »

Et c’est chose faite puisque depuis The L Word, les personnages lesbiens dans les séries (ou même les films) sont de plus en plus présents : Grey’s Anatomy, Glee, Pretty Little Liars, The Fosters… Cette série, devenue culte, a été un tournant dans la représentation des personnages LGBT à la télévision.

Les créateurs

Et cette série, c’est à Ilene Chaiken que nous la devons. Ilene Chaiken a écrit plusieurs scénarios de téléfilms (Barb Wire, Damaged Case) avant de faire des débuts plus remarqués sur la serie Le Prince de Bel-Air et travailler avec Aaron Spelling (Charmed). Peu après ses collaborations, Ilene Chaiken propose à Showtime son idée de mettre en scène la vie d’un groupe d’amies lesbienne « J’écris sur les gens que je connais et le monde que je connais. ». La chaine achète la série, au moment où Queer As Folk (serie gay)  arrive sur les écrans, et c’est le début du succès pour The L Word.

 

Les personnages

Dans cette série,  les personnages sont nombreux et aucun n’est semblable à l’autre. Les filles de The L Word se distinguent par leur multiples différences : personnalité, origine, caractère, physique, travail, histoire d’amour…  Voici juste un aperçu des personnages emblématiques de la série, ou vous êtes sûrs de trouver une fille à votre gout !

Bette Porter : C’est mon personnage préféré de cette série, même si j’avoue qu’il est difficile avec les multiples rebondissements des six saisons d’en choisir qu’une !

Bette Porter (Jennifer Beals) est une femme d’affaire ambitieuse et passionnée d'art, elle est à la direction du musée d'art contemporain de Los Angeles : Le CAC.  C’est une femme attentionnée, volontaire, indépendante, fière, séductrice et perfectionniste, qui aime tout contrôler. Elle déteste perdre le contrôle sur une situation et cherche à ce que tout soit comme elle le désire. Au début de la série, Bette est en couple avec Tina et tente d’avoir un bébé (OTP couple phare de la série!)  Pourquoi je l’aime ? Parce que malgré son caractère et son tempérament, Bette est touchante, attentionnée et fragile, et super sexy aussi !

 
 

Shane Mc Kutcheon (Katherine Moennig) : Shane est souvent LE personnage emblématique de The L Word. Shane est la séductrice « serial loveuse/fuckeuse » du groupe. Les cheveux courts, le style androgyne, Shane fait succomber toutes les filles. Elle est fidèle en amitié contrairement dans ses relations amoureuses ou elle fuit à tout prix les sentiments et les relations trop attachées.

Alice Pieszecki (Leisha Hailey) est le personnage bisexuel de la série. C’est une fille drôle, curieuse, à l’écoute et avide de nouvelle expériences (coucou la copine vampire). Elle a créé sur Internet une toile « The Chart » qui représente toutes les relations entre les lesbiennes de Los Angeles.

Jenny Schecter (Mia Kirshner) est le personnage avec qui tout commence. Elle arrive à Los Angeles dans le but de retrouver son petit ami Tim et devenir écrivain reconnue. C’est pourtant une toute autre histoire qui s’annonce puisque Jenny va développer des sentiments pour Marina (on l’a comprend !) C’est un personnage complexe et enigmatique qu’on aime puis qu’on déteste avant de la plaindre et de la détester encore.

 Helena Peabody (Rachel Shelley) : Helena apparait au cours de la seconde saison, mais je veux la mettre dans mon article parce que c’est un de mes personnages préférées (le 2eme peut être). Helena est une riche femme d’affaire et apparait comme une personne forte, manipulatrice, possessive qui veut tout contrôler (un peu comme Bette, ça doit être pour ça que je l’aime). Elle a deux enfants, nés d’une précédente union. Au cours de la troisième saison, elle se retrouve sans argent et peu à peu, on découvre ses fragilités et ses faiblesses, nous faisant succomber rapidement à son charme !

  

On retrouve également d’autre personnages dans cette série : Tina Kennard, la compagne de Bette Porter puis d’Helena puis re Bette (trop chanceuse), Kit Porter : la sœur hétéro de Bette, Dana Fairbanks : la joueuse de tennis dans le placard, Max Sweeney : le personnage transexuel de la série et aussi la sexy Carmen, la psy Joyce (interprétée par Jane Lynch) et diverses conquêtes de Shane ( Paige Sobel, je t’aime !) Mais le meilleur moyen de découvrir tous les personnages hauts en couleur de cette série culte, c’est de regarder dès maintenant ! Enjoy Rigolant

 Anecdote : Tous les épisodes de la série débute par la lettre L (rappelant Lesbian & Love, les deux idées de la serie)

Pour conclure cette article, je vous laisse le générique (signé Betty) qui vous livre quelques secrets & constitue un de mes coups de coeur de The L Word !

 

Brothers & Sisters : Les Walker, une famille qui vous veut du bien

Bonjour,

Normalement, vous allez découvrir mon article au petit matin ou bien pour les couches tards, dans la nuit. Je tiens à m’excuser pour mon retard. J’ai eu une journée chargée.

 Pour mon article, j’ai décidé de vous faire découvrir une série mais cette fois une série d’antan, également une de mes séries préférées dont la douceur est un sujet très traité.

Il s’agit de BROTHERS & SISTERS.

 19014905 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Olalala une série familiale ? Pas fan.

Cette série c’est juste la vie. Elle nous apporte tellement. Ça parle d’une famille. Ils sont 5 enfants (3 garçons, 2 filles, âgés entre 20 et 30 ans si je me souviens bien). Un jour le père meurt d’une crise cardiaque et ses secrets vont être découverts. Tout part de là, mais la suite est géniale. Avec les Walker on  ne s’ennuie pas une seconde.

 

Personnellement, j’ai grandi avec, et dans la série, ils font face à tous les problèmes qu’une famille peut avoir, amour, tromperie, amitié, complicité, cancer, coming-out. Bref, j’ai ri, j’ai pleuré avec cette série. Voilà quelques années maintenant que ABC l’a annulé... Je ne m’en remets toujours pas d’ailleurs.

 19166380 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Pourquoi Brothers & Sisters sur le monde est doux ?

C’est simple, il y a beaucoup de personnages doux dans la série. En effet, Kévin, l’un des cinq enfants Walker, est homosexuel, il vivra un amour passionnel d’ailleurs (mon OTP de la mort qui tue <3)

Et puis, l’oncle Saul fera par la suite son coming out au grand dam de tous.

Scotty kevin 04

La série comporte 5 saisons. Les saisons sont disponibles en coffret DVD sur FNAC au prix de 25 à 30 € : ici (le coffret de la saison 1).

Je vous laisse un aperçu de la saison 1 :

 

GLAAD awards 2014

En ce début de week-end, on parle d'une cérémonie dont les nominés viennent d'etre révélés : les Glaad Media Awards

Qu'est ce que c'est ?

Chaque année, la Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD) décerne des awards pour reconnaitre, mettre en avant et récompenser les oeuvres, les médias ou les personnalités dans la représentation de la communauté LGBT (Lesbienne, Gay, Bisexuels et Transgenre).

Glaad Media Award 2014

Cette année, à l'honneur, un film francais, qui fut le premier article du site : La vie d'Adele, nominé dans la catégorie meilleur film. Il est en compétition avec :

Dallas Buyers Club (Film présenté par Hugo13690)
Kill Your Darlings (Film dramatique avec Daniel Radcliffe)
The Mortal Instruments: City of Bones (Film fantastique)
Philomena (Film dramatique)

 

En outre, dans les autres catégories:

- Meilleure série dramatique :

The Fosters (Stef Foster et Lena Adams)
Grey’s Anatomy (Callie Torres et Arizona Robbins)
Orphan Black (Cosima et Delphine)
Pretty Little Liars (Emily Fiels,Paige McCullers)
Shameless (Ian et Mickey)

serie 

- Meilleure série comique :

Brooklyn Nine-Nine (Andre Braugher)
Glee (Santana, Brittany , Blaine, Kurt, Unique)
Modern Family (Mitchell et Cameron)
Orange is the New Black (Communauté LGBT diverse, notamment Piper & Alex)
Please Like Me (Josh et Geoffrey)

serie2

 

Autres catégories :

- TV Serie : Behind the Candelabra & In the flesh

- Talk Show Télévisé : Ricki Lake Show, Naxt Chapter Oprah, Ellen Degeneres Show, W. Kameau & Raising McCain

- Documentaire: Bridegroom, Call me Kuchu, God loves Uganda, The New Black & Valentine Road. 

Retrouvez la liste complete des catégories, les résultats sur le site officiel & suivez l'actualité sur Twitter avec #GlaadAwards et sur la page officielle

×