serie lesbienne

Starting from now, une websérie pour les vacances !

Déjà la moitié du mois d'Aout est passé sous votre nez et vous n'avez pas regarder de nouvelles séries ? Le Monde est Doux remédie à ça avec une nouvelle websérie : Starting from Now !

Starting from Now est une websérie très courte de 6 épisodes- de 6 à 8min -  par saison et qui compte donc 12 épisodes en attendant une 3eme saison. C’est une série australienne donc en anglais mais la premiere saison dispose de sous titres français !

Cette web-série raconte l’arrivée de Steph à Sidney où habite sa meilleure amie Kristen. Elle arrive dans une nouvelle ville avec un nouveau travail en main dans l’idée de commencer une nouvelle vie mais tout se bouscule lorsqu’elle s’éprend de Darcy, la petite amie de Kristen.

C’est une websérie que vous regardez en 1h30 et je vous le dis, vous allez vouloir connaitre la suite. Les deux premiers épisodes ne sont pas très entrainants puisqu’ils racontent l’arrivée de Steph dans Sidney et son aménagement chez Kristen mais tout s’enchaine lorsque Steph et Darcy vont s’embrasser pour la première fois !

A partir de là, entre jalousie, amour et amitié, les épisodes s’enchainent pour notre plus grand plaisir. On découvre le personnage d’Emily, une collègue de Steph avec laquelle elle va flirter au début pour rendre jalouse Darcy. Mais les choses ne se déroulent jamais comme on le pense et la pseudo-relation entre Emily et Steph nous offre de jolis moments, notamment mon préféré (1x06) l’excuse avec les tasses de café ! Trop de mignonnitude.

Rapide portrait des personnages de la série

Sfn

  • Steph : Originaire de Melbourne, elle déménage à Sydney afin de décrocher le travail de ses rêves dans une entreprise de design, où elle rencontre Emily. En attendant de trouver un appartement, elle est hébergée chez Kristen, sa meilleure amie ou habitte également, Darcy.
  • Kristen : C’est la meilleure amie de Steph et la copine de Darcy. Elle travaille dans un grand cabinet d’avocat, a de très bonnes amies, une vie posée avec sa copine, une vie quasiment parfaite qu’elle veut complétée avec un bébé !
  • Darcy : C’est la petite amie de Kristen. Elle poursuit son reve de devenir écrivain mais rencontre des problèmes liés à la publication de ses ouvrages. Contrairement à Kristen, elle n’est pas prête pour avoir des enfants, ce qui risque de provoquer quelques erreurs.. Ou pas !
  • Emily : Jeune, décontractée et sexy, Emily est la chef de bureau de l’entreprise de design dans laquelle est recrutée Steph. Attirée par cette dernière, elle l’aidera à intrégrer l’entreprise de façon durable. Cependant, elle ne supporte pas qu’on se joue d’elle, ce qui causera quelques soucis à Steph…C’est mon coup de cœur de la série et je ne comprends pas comment Steph peut préférer Darcy ! Langue tirée

La saison 3 est en attente de fond donc si vous avez craquer pour cette websérie, vous pouvez aider à ce que la saison 3 soit produite afin que l’on découvre la suite des aventures d’amour et d’amitié des heroines de Starting from Now !

 

Découvrez d’ore et déjà l’épisode 1

Vauseman, tu shippes ?

Nouveau couple pour nouveau dimanche, c'est parti pour la chronique "Et toi tu shippes ?" avec le couple Vauseman !

Vauseman est le ship, parfois controversé, entre Alex Vause et Piper Chapman, deux heroines de la série à succès Orange is the New Black.

Alex et Piper, saison 1

Leur relation est l’un des fils rouges de la saison 1 puisqu’elle se retrouve 10 ans après leur rupture au sein de la prison de Litchfield dans le Connecticut. Piper Chapman est condamnée à 15 mois de prison car elle a transporté de l'argent de la drogue pour un trafiquant associé à Alex Vause. Son passé la rattrape et elle est condamnée à une peine de prison au moment ou Larry Bloom la demande en mariage.

Lorsque Piper est privé de nourriture pour avoir insulté celle distribué par Red, la cuisinière, Alex lui vient en aide en lui donnant à manger (ce qui la prive elle aussi par la suite). Suite à cet épisode, on apprend de l’extérieur grâce à Larry et son père (avocat de Chapman) que c’est Alex Vause qui l'a dénoncé alors qu'elle avait dit le contraire à Chapman. Cependant, Larry ment à Piper et garde le secret d’Alex afin de ne pas attirer davantage de problème.

Les deux filles vont se rapprocher peu à peu et notamment lorsque les deux filles se retrouvent à réparer un sèche-linge en panne. A cause de Doggett, Alex se retrouve enfermée dans la machine, provoquant un rapprochement et des confessions entre les deux ex-amantes.

Pendant une fête, les deux filles se rapprochent à travers une danse (suggestive) et Piper se retrouve en isolement, à cause de Doggett et Healy, car elle se comporte comme une lesbienne !  La danse est un moment culte de la saison 1 d’OITNB. Dans le même épisode, on assiste à une retrouvaille sexy (et sexuelle) entre Piper et Alex, au sein de la chapelle de la prison !

L’épisode 11 est un des épisodes central de la saison 1. En effet, dans le flashback de cette saison, on découvre le pourquoi de la rupture entre Alex et Piper. Alex a essayé de manipuler Piper pour qu'elle fasse encore la mule pour elle tout en tentant de la retenir malgré tout. Piper découvrira la vérité le jour où Alex apprendra la mort de sa mère et ne lui pardonnera pas. En outre, l’interview de Larry sur la prison est diffusé à la radio et il sous-entend qu’il sait qu’Alex et Piper couchent ensemble et avoue à Piper que c’est Alex qui l’a envoyé en prison.

Après une longue dispute, Alex pose un ultimatum à Piper : s'installer avec Larry ou partir à l'aventure avec elle tandis que de son coté, Larry propose de se marier au plus vite ou rompre. Piper est perdue entre ses sentiments pour Alex et ceux pour Larry mais elle finit par choisir la stabilité (et facilité) avec Larry. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu puisque Larry va rompre avec Piper suite à un parloir avec Alex. Piper cherche à retourner vers Alex mais cette dernière se console avec Nicky, laissant Piper seule et sans soutien. Après l’abandon (mérité) d’Alex et Larry, Piper se fout des conséquences et la saison 1 se finit avec l’agression violente de Piper et Doggett.

 

Vauseman, saison 2 : Attention spoiler (si vous n'avez pas vu cette saison)

La saison 2 se déroule un mois après l’agression de Penstatucky alors que Piper est confiné en isolement.  Une nuit, elle est transférée jusqu’à Chicago, ou elle retrouve Alex Vause, pour témoigner dans le procès de l’ancien trafiquant de drogue pour lequel elles ont travaillé. Alex tente de convaincre Piper de mentir afin d'éviter des représailles du gang du trafiquant,  alors que son avocat lui conseille de dire la vérité. Finalement, lors de l'audience, elle choisit de mentir à la barre en niant avoir rencontré le trafiquant. Plus tard, Piper surprend Alex être libérée après son témoignage, elle a dit la vérité contrairement à ce qu’Alex lui avait dit de faire.

Puisqu’Alex est libérée de prison, seule Piper retourne à Litchfield et retrouve ses compagnons de cellule. Vauseman apparait dans cette saison à travers des flashbacks. Dans l’épisode 10, on apprend que Piper et Alex se fréquentait alors qu’Alex était en couple. Cependant, elle est très attirée physiquement, sexuellement et complètement sous le charme d’Alex (on la comprend !) et continue donc de fréquenter Alex.

 

Les deux filles se retrouvent lors d’un parloir et Piper apprend qu'Alex est menacée à l’extérieur de la prison. Afin de protéger son ancienne amante, Piper demande à Larry et Polly (désormais en couple) de faire arrêter Alex en l'accusant de vouloir violer sa liberté conditionnelle. L’agent d’Alex se rend donc à son appartement et la découvre une arme à la main, ce qui la renverra surement aux cotés de Piper à Litchfield !

 

Vauseman, so what ?

Tout au long de la série, la relation entre les deux femmes est ambiguë. A la fois, ex, amantes, meilleures amies, elle s’aime, se déteste et s’aime à nouveau. Piper, bien que fiancée à Larry, craque très vite pour Alex dans la prison malgré leur passé et leur histoire. Le personnage de Piper est aussi complexe que ces sentiments. Alex et Piper vont balancer entre amour et haine tout au long de la série. D’un côté, Piper ne voit que par Larry et ne souhaite plus entendre parler d’Alex puis elle se rapproche de son ex, retombe dans ses bras et ne se soucie absolument plus de ce qui peut se passer à l’extérieur de la prison. Elle semble vivre sa relation avec Alex dans une bulle. Piper donne l’impression de prendre un peu son séjour en prison comme une parenthèse de sa vie qui n'existera plus quand elle sortira. Cependant, tout acte a des conséquences et c’est ce qu’elle découvre à la fin de la saison 1, lorsqu’elle se retrouve seule à force d’avoir joué sur les deux tableaux et tiré un peu trop sur la corde.

Piper est tiraillé entre une vie paisible, sans problème, facile à vivre et « normale » avec Larry et une vie qui lui apporterait de l’action, de l’aventure et des vrais frissons. Selon moi, le choix de Larry n’est lié qu’à un désir égoïste de vouloir être tranquille et ne pas être embraqué dans le trop plein de sentiment qu’elle ressent pour Alex.

Il est évident que Piper ressent des sentiments très forts, passionnels pour Alex, et c’est ce qui justifie son acte à la fin de la saison 2. Elle est amoureuse d’Alex, souhaite éviter d’être seule et ce besoin égoïste, ces sentiments amoureux et son désir de protéger Alex lui font commettre un acte qu’elle risque d’avoir du mal à expliquer à Alex. Quoi que, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre avec les scénaristes de OITNB !

J’aime beaucoup la relation à la fois conflictuelle, passionnée et amicale entre Piper et Alex. Pour moi, il est évident, que les deux filles sont faites pour être ensembles. La relation Piper et Larry est principalement basée sur de l’attachement et non de l’amour fort et sincère comme celui de Vauseman. Certes, Piper a eu des sentiments pour Larry, mais ses sentiments pour Alex sont tellement plus forts qu’elle ne peut rien faire contre ça, malgré son engagement et son envie de tranquillité. Même si être avec Larry et oublier Alex semble être la bonne chose à faire, c’est quelque chose d’impossible pour elle. (et je comprends tout à fait !). Je trouve que le triangle amoureux entre Alex, Piper et Larry est très réaliste car c’est vraiment ce qu’on peut ressentir et agir de la même façon que Piper face à une telle situation, bien que ce soit parfois compliqué, incompréhensible et irresponsable.

L’attraction entre les deux est indéniable, la tension palpable à tout moment de la série et l’alchimie est bien présente.  Les regards les sourires entre Alex et Piper sont simplement irrésistibles ! Et il faut dire qu’une blonde et une brune à l’écran, ça fait toujours son petit effet, je ne peux pas résister ! Si vous n’êtes toujours pas convaincu, j’vous recommande de regarder quelques vidéos youtube, dont celle de la fin de notre article !

Vauseman par le fandom.

Comme moi, il existe de nombreux shippers Vauseman sur la toile. En meme temps, qui pourrait ne pas succomber à une telle tension sexuelle et amoureuse entre Alex et Piper ? ET surtout qui peut résister au sourire d’Alex ? Pas Piper en tout cas !

Sur Tumblr, comme pour tous les autres ships qu’on a pu évoquer dans notre chronique estivale, les montages par les fans sont très nombreux. Certains montages reprennent les citations Vauseman de la série, sous forme d’image ou de gif.  Comment ne pas craquer devant le « I want to taste what you taste like. » (2x10) ou « When you have a connection with someone, it never really goes away. You snap back to being important to each other because you still are » (My favorite quote !)

On trouve aussi d’autre manière inédite et très originale de montrer son attachement à Vauseman en recréant certaines scènes de la série, avec par exemple des LEGO !

Niveau fanfiction, malheureusement, il n’existe (pour l’instant) que des fanfictions en anglais. Mais si vous êtes à l’aise avec cette langue et que vous voulez découvrir Alex et Piper sous un nouvel angle, n’hésitez pas à lire et à partager avec nous votre avis !

Pour finir, sachez que vous pouvez retrouver sur Youtube, une quantité importante de vidéo avec le couple Vauseman. Et pour ma part, je fonds complétement en revoyant les images du couples, ensemble ou non. Je risque bien de me revisionner la série !

C’est tout pour notre article « Et toi tu shippes », n’oubliez pas qu’un sondage aura lieu à la fin de l’été pour déterminer le meilleur couple des séries! Bisous doux !

Webséries à la Télé!

Pour l’article d’aujourd’hui, c’est encore moi ! J’espère que vous me supportez encore. Pour l’occasion, je vous offre un article consacré au Web Série.

Pour ceux qui auraient raté l’un de nos premiers articles, une websérie est une série en format court (5-15min) diffusée sur Internet. La chaine télévisée France 4 et plus spécialement l’émission Studio 4.0 diffusera les webséries « Kontainer Kats », « Out with Dad » et a déjà diffusée la webserie gay « Husbands ». Pour la chaîne, «cette case pour les jeunes et pour l’ouverture» doit permettre de présenter «l’univers de la sexualité moderne».  On apprécie l’initiative !

 Kontainer Kats : le pitch

« Les Kats, c'est une bande de bras cassés qui braquent une banque. Enfin qui braquent – qui prévoient de braquer une banque. Les Kats c'est cinq femmes qui décident de se réunir deux fois par semaine pour préparer un casse, comme si le braquage se prenait en cours du soir.  »

A chaque réunion, elle décortiquent toutes les étapes nécéssaire pour réussir le braquage parfait de leur cible de choix : les banques.  Entre cours d’arnaque, de vol à l’étalage et séances de tir, on suit les aventures de cinq femmes quadragénaires menée par Jo, lesbienne, qui vient de sortir de prison et doit s’assurer que son équipe soit opérationnelle pour le prochain casse.

Cette websérie belge déjantée est produit par Aomys, Kien Productions et co-produite par France Télévision. Crée par Valérie Lemaître, en 2013, elle met en scène Muriel Bersy, Monia Douieb, Françoise de Gottal, Marie-Hélène Remacle…

Les douze premiers épisodes de la websérie sont également en ligne sur Youtube, découvrez le premier !

 

About « Out with dad »?

Cette websérie canadienne raconte l’histoire d’une adolescente lesbienne Rose qui apprend peu à peu à accepter son homosexualité. Elle doit gérer le fait d’être différente de ses camarades de classe et cherche à ne pas décevoir son père.

Cette série, également diffusée par France 4 et sur Internet, peut avoir des allures familières pour de nombreuses personnes douces/doux. Entre l’acceptation et l’envie de ne pas décevoir sa famille et ses amis, cette série nous livre un portrait plutôt réaliste d’une adolescente en plein questionnement personnel.

Le scénario et la production sont signée Jason Leaver et actuellement cette webserie canadienne compte déjà trois saisons !

Le premier épisode, en direct de notre article.  

Husband – Marié par Accident

Cette websérie raconte l’histoire d’un joueur de baseball célèbre et d’un acteur très efféminé qui se retrouvent mariés après une soirée arrosée ensemble. Afin d’éviter un étalage public de leur vie, le couple décide de rester marié.

Cette websérie américaine est sous forme d'épisodes vraiment très courts (2min) qui racontent l’histoire de ce couple improbable et de leur meilleure amie Haley dans la ville de Los Angeles. Elle compte pour l’instant trois saisons.

Des acteurs plus ou moins connus sont apparus dans ces épisodes comme Alessandra Torresani (American Horror Story, Bones) qui interprete Haley, Nathan Fillion (Castle), Aasha Davis (South of Nowhere) ou Janina Gavankar (The L Word, Vampire Diaries).

Découvrez la !

 

The L Word : THE serie !

Aujourd'hui, je vous livre un roman sur une de mes séries préférées, la serie connue j'espère de toutes les filles douces : The L Word !

 

Comment tout commence ?

Tout juste diplômée de Chicago, Jenny Schecter débarque à Los Angeles et s'installe chez son petit ami, Tim avec comme but, devenir une écrivain reconnue. Elle va vite faire connaissance avec ses nouvelles voisines : Bette et Tina, un couple de lesbienne, ensemble depuis 7ans qui cherche à avoir un enfant. Cette rencontre va propulser Jenny dans la découverte d’un univers qui lui était totalement inconnu. Elle va faire la connaissance d’un groupe d'amies lesbiennes et bisexuelles, ce qui va l’amener peu à peu à s'interroger sur sa propre sexualité.

 

La série

Cette année, la série The L Word (TLW) fête ses 10 ans. Depuis 2004, la série a été plébiscitée par de nombreux téléspectateurs, ce qui a permis à la chaine Showtime de multiplier son audience.

The L Word se présente au premier abord comme un remix féminin de Queer as Folk. Cette série met en scène la vie et les amours d’un groupe de femmes lesbiennes et leur entourage dans la ville de West Hollywood, près de Los Angeles. La série aborde plusieurs sujets comme l'homoparentalité, la légitimité du couple gay, le désir, le coming-out, la difficulté d'être soi-même, l’amour…

A travers six saisons, de nombreux couples, histoires d’amour et d’amitié, épreuves et parfois imperfections, la série s’est ancré dans la culture LGBT. Comme déclarait la critique télé lesbienne Victoria Brownworth « Que vous aimiez ou pas “The L Word”, c’est une série qui a compté. Même si la série vous disait qui et ce que vous n’étiez pas- vous n’étiez pas Alice (Leisha Hailey) mais vous auriez vraiment pu être Helena (Rachel Shelley) - c’est une série qui vous faisait réfléchir. The L Word exigeait qu’on nous propose plus de personnages lesbiens à la télé. »

Et c’est chose faite puisque depuis The L Word, les personnages lesbiens dans les séries (ou même les films) sont de plus en plus présents : Grey’s Anatomy, Glee, Pretty Little Liars, The Fosters… Cette série, devenue culte, a été un tournant dans la représentation des personnages LGBT à la télévision.

Les créateurs

Et cette série, c’est à Ilene Chaiken que nous la devons. Ilene Chaiken a écrit plusieurs scénarios de téléfilms (Barb Wire, Damaged Case) avant de faire des débuts plus remarqués sur la serie Le Prince de Bel-Air et travailler avec Aaron Spelling (Charmed). Peu après ses collaborations, Ilene Chaiken propose à Showtime son idée de mettre en scène la vie d’un groupe d’amies lesbienne « J’écris sur les gens que je connais et le monde que je connais. ». La chaine achète la série, au moment où Queer As Folk (serie gay)  arrive sur les écrans, et c’est le début du succès pour The L Word.

 

Les personnages

Dans cette série,  les personnages sont nombreux et aucun n’est semblable à l’autre. Les filles de The L Word se distinguent par leur multiples différences : personnalité, origine, caractère, physique, travail, histoire d’amour…  Voici juste un aperçu des personnages emblématiques de la série, ou vous êtes sûrs de trouver une fille à votre gout !

Bette Porter : C’est mon personnage préféré de cette série, même si j’avoue qu’il est difficile avec les multiples rebondissements des six saisons d’en choisir qu’une !

Bette Porter (Jennifer Beals) est une femme d’affaire ambitieuse et passionnée d'art, elle est à la direction du musée d'art contemporain de Los Angeles : Le CAC.  C’est une femme attentionnée, volontaire, indépendante, fière, séductrice et perfectionniste, qui aime tout contrôler. Elle déteste perdre le contrôle sur une situation et cherche à ce que tout soit comme elle le désire. Au début de la série, Bette est en couple avec Tina et tente d’avoir un bébé (OTP couple phare de la série!)  Pourquoi je l’aime ? Parce que malgré son caractère et son tempérament, Bette est touchante, attentionnée et fragile, et super sexy aussi !

 
 

Shane Mc Kutcheon (Katherine Moennig) : Shane est souvent LE personnage emblématique de The L Word. Shane est la séductrice « serial loveuse/fuckeuse » du groupe. Les cheveux courts, le style androgyne, Shane fait succomber toutes les filles. Elle est fidèle en amitié contrairement dans ses relations amoureuses ou elle fuit à tout prix les sentiments et les relations trop attachées.

Alice Pieszecki (Leisha Hailey) est le personnage bisexuel de la série. C’est une fille drôle, curieuse, à l’écoute et avide de nouvelle expériences (coucou la copine vampire). Elle a créé sur Internet une toile « The Chart » qui représente toutes les relations entre les lesbiennes de Los Angeles.

Jenny Schecter (Mia Kirshner) est le personnage avec qui tout commence. Elle arrive à Los Angeles dans le but de retrouver son petit ami Tim et devenir écrivain reconnue. C’est pourtant une toute autre histoire qui s’annonce puisque Jenny va développer des sentiments pour Marina (on l’a comprend !) C’est un personnage complexe et enigmatique qu’on aime puis qu’on déteste avant de la plaindre et de la détester encore.

 Helena Peabody (Rachel Shelley) : Helena apparait au cours de la seconde saison, mais je veux la mettre dans mon article parce que c’est un de mes personnages préférées (le 2eme peut être). Helena est une riche femme d’affaire et apparait comme une personne forte, manipulatrice, possessive qui veut tout contrôler (un peu comme Bette, ça doit être pour ça que je l’aime). Elle a deux enfants, nés d’une précédente union. Au cours de la troisième saison, elle se retrouve sans argent et peu à peu, on découvre ses fragilités et ses faiblesses, nous faisant succomber rapidement à son charme !

  

On retrouve également d’autre personnages dans cette série : Tina Kennard, la compagne de Bette Porter puis d’Helena puis re Bette (trop chanceuse), Kit Porter : la sœur hétéro de Bette, Dana Fairbanks : la joueuse de tennis dans le placard, Max Sweeney : le personnage transexuel de la série et aussi la sexy Carmen, la psy Joyce (interprétée par Jane Lynch) et diverses conquêtes de Shane ( Paige Sobel, je t’aime !) Mais le meilleur moyen de découvrir tous les personnages hauts en couleur de cette série culte, c’est de regarder dès maintenant ! Enjoy Rigolant

 Anecdote : Tous les épisodes de la série débute par la lettre L (rappelant Lesbian & Love, les deux idées de la serie)

Pour conclure cette article, je vous laisse le générique (signé Betty) qui vous livre quelques secrets & constitue un de mes coups de coeur de The L Word !

 

Brothers & Sisters : Les Walker, une famille qui vous veut du bien

Bonjour,

Normalement, vous allez découvrir mon article au petit matin ou bien pour les couches tards, dans la nuit. Je tiens à m’excuser pour mon retard. J’ai eu une journée chargée.

 Pour mon article, j’ai décidé de vous faire découvrir une série mais cette fois une série d’antan, également une de mes séries préférées dont la douceur est un sujet très traité.

Il s’agit de BROTHERS & SISTERS.

 19014905 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Olalala une série familiale ? Pas fan.

Cette série c’est juste la vie. Elle nous apporte tellement. Ça parle d’une famille. Ils sont 5 enfants (3 garçons, 2 filles, âgés entre 20 et 30 ans si je me souviens bien). Un jour le père meurt d’une crise cardiaque et ses secrets vont être découverts. Tout part de là, mais la suite est géniale. Avec les Walker on  ne s’ennuie pas une seconde.

 

Personnellement, j’ai grandi avec, et dans la série, ils font face à tous les problèmes qu’une famille peut avoir, amour, tromperie, amitié, complicité, cancer, coming-out. Bref, j’ai ri, j’ai pleuré avec cette série. Voilà quelques années maintenant que ABC l’a annulé... Je ne m’en remets toujours pas d’ailleurs.

 19166380 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Pourquoi Brothers & Sisters sur le monde est doux ?

C’est simple, il y a beaucoup de personnages doux dans la série. En effet, Kévin, l’un des cinq enfants Walker, est homosexuel, il vivra un amour passionnel d’ailleurs (mon OTP de la mort qui tue <3)

Et puis, l’oncle Saul fera par la suite son coming out au grand dam de tous.

Scotty kevin 04

La série comporte 5 saisons. Les saisons sont disponibles en coffret DVD sur FNAC au prix de 25 à 30 € : ici (le coffret de la saison 1).

Je vous laisse un aperçu de la saison 1 :

 

Workingirls : quand les femmes prennent le pouvoir

Hello Hello !

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une série française. C’est une création originale Canal+ prônant le girl power : Workingirls.

 20650285

Une série féministe par Canal+ ?

On peut dire ça comme ça, je vous joins le synopsis. Disons que c’est une série centrée sur les femmes « les femmes au pouvoir », les hommes sont mis à peu de côté.

Synopsis : Le monde de l'entreprise revisité à travers une PME banale, dotée d’un personnel qui l’est un peu moins. De la DRH méganymphomane, à la cadre supra psycho rigide, en passant par la mère de famille suffocant entre son job et ses nains, les 2 standardistes qui font sifflet quand on leur souffle dans le nez et la chef du marketing qui déprime même son psy.

 

Pourquoi j’y tiens une importance ?

La série en est à sa troisième saison diffusée actuellement sur Canal + (tous les jeudis soir). J’adore cette série car chaque épisode (de 10 à 15 minutes chacun) est une succession de sketch, super drôles. J’en ai ri aux larmes parfois !

 Je parle de cette série sur le site car un personnage intégré en début de saison 3 (Michèle Cognard, l’agent de sécurité) est douce. La série joue de sa douceur d’ailleurs, c’est à se tordre de rire !

Les plus ? Les personnages. Il y’en a peu mais elles sont authentiques et c’est génial.

Les moins ? Les épisodes sont (trop) courts. Les saisons font généralement 12 épisodes.

REGARDEZ ! 

Aperçu de la saison 1 :

Heading Out

Bonjour, aujourd'hui, j'ai eu envie de vous faire découvrir une série que j'ai visionné hier en enchainant tous les épisodes : Heading Out.

Heading out est une série comique de 30min produite par la BBC 2 et écrite par Sue Perkins, également actrice principale de la série, Sara. Malheureusement, la série ne contient qu’une seule saison de six épisodes puisqu’elle n’a pas été reconduite, faute d’audience. Cependant, je vous la conseille pour passer un moment sympathique et si vous voulez vous occuper un apres-midi. 

 

De quoi ca parle ?

Sara est une directrice de sa clinique vétérinaire et à 40ans, elle n’a toujours pas révélés son homosexualité à ses parents. Ces derniers pensent qu’elle est en couple avec un homme francais alors qu’elle entretient des relations sans lendemain avec des filles car elle a peur de l’engagement. Le jour de ses 40 ans, elle apprend que ses parents vont lui rendent visite dans 6 semaines. Afin de rester cachée, elle demande à son ami gay Jamie de se faire passer pour son petit ami.

Lors de sa soirée d’anniversaire « surprise », Jamie et Justine lui posent un ultimatum : soit elle annonce enfin à ses parents son homosexualité soit ce sera Toria (Joanna Scanlan), coach de vie et adversaire de Sara lors des matchs de netball qui le fera à sa place.

Entre amour imprévu, visite de ses ex et les séances avec Toria, la vie de Sara s’avère riche en rebondissement jusqu’à l’arrivée de ses parents.

Voici le trailer

Bonus : Plusieurs mots voir passages en francais (1x03) qui font sourire avec l’accent anglais des acteurs !

Vous pouvez retrouver les vidéos sur Youtube. Je vous livre le premier épisode, directement ici, histoire de voir la série plus développée que dans le trailer ! Enjoy!