scandale

Ce que vous ignoriez (ou pas) sur le don du sang

Samedi dernier se déroulait la Journée mondiale des donneurs. L'Etablissement français du sang appelait à la générosité et la solidarité du public.

une personne donnant du sang dans un centre de collecte de paris

Le don du sang est gratuit, sur la base du volontariat et anonyme. Seulement, il existe quelque conditions à respecter si on souhaite devenir donneur:

- avoir obligatoirement entre 18 et 70 ans

- peser au moins 50kg

- ne pas se présenter à jeun

logo don du sang

Le potentiel donneur doit aussi remplir un questionnaire qui permettra aux médecins de déterminer s'il est apte ou non à donner son sang. Dans ce même questionnaire, des réponses sont éliminatoires d'emblée. Par exemple la prise de stupéfiants ou encore le fait d'être homosexuel sont des raisons médicales pour refuser à quelqu'un d'être donneur.

La justification que donne les médecins est que les doux et les mi-doux sont exclus de la collecte depuis 1983 en raison du risque de contamination par le virus du sida qui avait, à l'époque, d'abord touché la communauté douce, mais qui aujourd'hui, et ce n'est pas une nouvauté ni un scoop, atteint également les rugueux.

Des hommes politiques ont réagi comme par exemple le socialiste Jean-Luc Romero qui a tweeté: " Les gays toujours interdits de don et il manque des donneurs! " Il a appelé le gouvernement à lever l'interdiction devenue aujourd'hui archaïque.

L'association SOS homophobie a également réagi dans un communiqué : " [...] Ce sont les pratiques à risques quiu doivent exclure du don du sang et non l'orientation sexuelle. L'orientation sexuelle, même bisexuelle ou homosexuelle, n'est pas une conduite à risque ! Pourquoi un homosexuel monogame ayant des rapports protégés serait-il plus susceptible d'avoir le VIH qu'un hétérosexuel infidèle prenant des risques? "

sos homophobie

François Hollande avait promis de mettre fin à l'exclusion des homosexuels du don du sang lors de la campagne présidentielle de 2012. La ministre de la santé Marisol Touraine avait elle aussi pris cette engagement, est-ce qu'après les nombreuses manifestations contre la légalisation du mariage pour tous le gouvernement souhaite reprendre le risque de perdre en popularité au nom de l'égalité ? Verdict avant les prochaines présidentielles de 2017.

D'autres collectes sont organisées tout au long de l'été dans différentes communes de France. Pour plus d'informations rendez-vous sur www.dondusang.net

collecte don du sang