HBO

Open City

En ce début de soirée, je partage avec vous une des prochaines séries LBGT qui arrivera sur nos écrans : Open City !

Open city est une nouvelle série, en ce moment développée par la chaine HBO (Game of Thrones, Sex and the city, True Detective) qui présentera la genèse de la lutte pour l’égalité des droits LGBT et les difficultés rencontrées par la communauté homosexuelle.

Ecrite par David Kajganich (True story) et réalisée par Adam Shankman (Hairspray,Modern Family, Glee), cette nouvelle série se déroulera à New York durant les années 60. On sera projeté du côté de Stonewall Inn, le bar du quartier Greenwich Village qui a été, en 1969, le lieu d’émeutes entre policiers et population. Cette altercation, qu’on avait évoquée dans un précédent article, est considérée comme la première empreinte du mouvement LGBT.

L’idée évoquée est que cette série suivra plusieurs personnages provenant de Manhattan alors que la ville subit une métamorphose culturelle. Le projet se penchera également sur le lien entre la communauté gay à la mafia de New York, en abordant l’ouverture d’une boîte de nuit à West Village. La série exploitera aussi des moments historiques entre révolution culturelle et crise politique.

Après le succès de Looking et de The Normal Heart, le film de Ryan Murphy évoquant  l’incidence du sida sur la communauté homosexuelle, HBO semble devenir la chaine phare pour les séries abordant l’homosexualité. Cette série sans cliché ni stéréotype risque bien de devenir un nouvel atout télévisuel de HBO.

Open City est actuellement en cours d’écriture, la date de sortie et le casting sont donc toujours inconnus.

Compte rendu de la soirée LOOKING, retour sur une soirée très discutée

Bonjour,

Comme vous le saviez sûrement, Wankydays et moi avons été à la soirée LOOKING dans le cadre du Festival Series Mania au Forum des Images à Châtelet.

 21061065 2013112615153025 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

La soirée était composée de la projection des trois premiers épisodes de la saison 1 ainsi que d’un débat autour de la série.

 

Mon petit avis sur les trois premiers épisodes :

J’ai beaucoup aimé, on s’identifie facilement aux personnages tout simplement parce que ce sont des gens normaux avec des histoires/des problèmes qu’on peut nous-même rencontrer ; pour moi, c’est ce qui constitue la force de la série. Elle reste simple et réaliste et nous le prouve dès les premiers épisodes.

Grand fan de Jonathan Groff, on y découvre un acteur fabuleux qui peut faire + que de pousser la chansonnette. Il est naturel. Le reste du casting est assez bon, on tombe forcément dans le cliché mais c’est normal : trouvez-moi une série où il n’y a aucun cliché ? Le cliché est une partie intégrante des séries TV.

 21061061 2013112615141834 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

22h. Heure du débat, une masse de personnes se lèvent et quittent la salle. Le débat était très intimiste en fin de compte. Sylvain ZIMMERMANN, chef du service Culture à Têtu, et Romain BURREL, journaliste chez Têtu également, prennent les micros et débutent le débat avec la salle.

 

Le débat s’ouvre sur une critique assez négative disant que la série ne porte que sur le cul. Monsieur Burrel explique que ce n’est pas le cas, que tout cela venait naturel. La série porte sur la vie de trois homos et par conséquent, il était normal qu’il y ait du cul, le sexe fait partie de la vie des gens et est très présente dans les séries TV. Il continue son argument en précisant que selon ses dires, dans la série Girls (également diffusé sur HBO), il y avait 10 fois + de cul, il qualifie la série de sage comparé à Girls.

Le genre de la série a pour objectif de nous donner une certaine vision de la société et c’est le cas pour chaque série.

Le rythme de la série a été très critiqué. D’après Burrel, il est lent mais ceci est une force pour la série car cela nous permet de voir l’évolution distinctement des personnages, cela les rend encore plus attachant. Néanmoins, on espère que la saison 2 sera plus rythmée car les 8 épisodes de la saison 1 posent les bases.

 

1517543 550922284998457 1551844633 n

Looking a vocation à toucher tout le monde, c’est-à-dire, les créateurs voulaient donner une vision différente des doux. Dans la série, les personnages sont gays et les acteurs aussi (du moins pour la plupart) et pourtant, Looking cherche à viser un public plus large, hétéro comme homo ; ceci a été considéré comme étant un pari risqué pour HBO. De toute évidence, la série n’est pas là pour remplir des quotats.

Plusieurs fois, il a été dit que Looking était davantage réaliste, on voit les personnages au travail, en soirée, cela appuie sur le côté réaliste des choses.

La série est un bel exemple de l’évolution des gays au fil des années. En effet, cela montre que le rapport des gens à l’homosexualité a changé ; ils sont davantage acceptés aujourd’hui. Le sujet est moins « tabou ». 

21061060 2013112615141809 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Ce qui a été souligné comme point positif dans Looking, c’est le rire et l’autodérision. Toutefois, un gros défaut a été dit, la série n’a pas de caractère politique, d’autant plus que le mariage pour tous est encore tabou. Il aurait été préférable qu’il y ait une connotation politique dans la série.

Autre point un peu discuté : le manque de femme dans la série. Mis à part, la colocataire d'un des personnages, on ne voit presque aucun personnage féminin dans Looking. Cependant, la premiere saison est axé sur les personnages principaux,  un personnage féminin pourrait donc arriver au cours de la saison 2. Peut etre Lea Michele qui a fait part de son envie d'intégrer la série au coté de son meilleur ami : Jonathan Groff.

22h45. Le débat se termine sous les applaudissements du public. Looking a fait l’objets de critiques négatives comme des critiques positives. La salle est partie mitigé. Il ne reste plus qu’à voir ce que va donner la saison 2 sur HBO en 2015. Looking est encore inédit en France.

 

(Re)Découvrez le trailer de la première saison : 

Looking

Bonsoir à tous.

A mon tour de vous écrire un petit article. J'ai choisi comme sujet pour ce premier article une série toute récente. Elle a débuté sur HBO dimanche soir à vrai dire. Il s'agit de Looking

Looking est portée principalement par l'acteur Jonathan Groff (qu'on a pu déjà croiser dans Glee, The Good Wife ou encore, dernièrement, dans la dernière production Disney, Frozen).

Looking a su faire parler d'elle car selon la presse américaine, elle est considérée comme un Girls masculin. Puis, les trois protagonistes sont homosexuels. (Trop de douceur).

1558530 10202323776650041 660366045 n

Looking suit l'histoire de trois hommes - tous trois homosexuels - et de leur quotidien. On retrouve les problèmes quotidiens qu'un couple hétéro peut avoir : les rencards foireux, les doutes, les remises en question, l'emménagement ... 

J'ai décidé de vous parler de cette série aujourd'hui car, bon déjà, y'a que des doux (donc me gusta) et après avoir vu le pilot j'étais sous le charme. J'ai ri, j'avais de l'empathie pour les personnages. Je m'identifie tellement à Paddy (Jonathan Groff), on est tellement pareils. On passe un moment très agréable devant cette série. Un épisode (de 30 minutes) n'est pas assez.

Merci HBO pour cette fabuleuse et prometteuse série.

Vous pouvez voir ci-dessous, le trailer de Looking :

Rappelons que Looking est diffusée chaque dimanche soir sur HBO vers 22h30 (en France, il est environ 4h30 du matin je crois).

Hugo13690