Free Fall

Eastern Boys

Bonsoir,

 

J’ai commencé une sorte de trilogie avec Free Fall et Gerontophilia (j’espère vous les avez vu d’ailleurs :p), aujourd’hui j’aimerais vous parler d’Eastern Boys, en salles dès aujourd’hui.

 491047 jpg r 640 600 b 1 d6d6d6 f jpg q x xxyxx

Ça parle de quoi ?

Daniel aborde Marek dans une gare parisienne où ce dernier traine avec sa bande. Les jeunes viennent d'Europe de l'Est, D'Ukraine ou de Russie et passent leur temps à Gare du Nord.  Daniel, cinquantenaire, va proposer à Marek de le retrouver chez lui le jour suivant. Mais lorsque Daniel ouvre la porte de son appartement le lendemain, il est loin d’imaginer le piège dans lequel il s’apprête à tomber et qui va bouleverser sa vie.

Le réalisateur Robin Campillo, après le film Les revenants (2003) nous expose la réalité de la précarité des immigrés économiques. A travers ce film dramtique, il nous offre un nouveau regard sur cette communauté. Un film doux mais avec un fond socio-économique.

Vu l’affiche et ce que j’ai entendu dans la presse cinéma, il y a bien une histoire douce. Vous savez ce que vous ferez de votre weekend haha.

Je l'ai vu.... et je vais être honnête avec vous : 

"Bon. Je peux vous dire qu’un film de deux heures quand vous vous faites chier, vous le sentez passer. C’est un film doux pourtant mais je n’ai pas du tout accroché. Malsain, spécial, bizarre. La relation entre Marek et Daniel est très ambigüe. Au point où la fin est .... (Je suis sans mot). C'était vide. Bref, j’ai eu l’impression de perdre mon temps. Evitez le. Economisez deux heures." Cela vaut un 01/10.

Je vous laisse avec la bande-annonce, on se retrouve vendredi !

 

Free Fall

J’aimerais vous parler d’un film : FREE FALL.

Oui, encore un film, je sais. Je vais bosser dans l’audiovisuel donc je me dois de vous faire partager ma passion et donc ces films.

 242742

C’est quoi Free Fall ?

Free Fall est un film doux allemand.  J’ai entendu dire que c’était un La Vie d’Adèle version homme. Cela a attisé ma curiosité puisque j’ai trouvé La Vie d’Adèle très réussi. C’est un chef d’œuvre, sur tous les plans. Une amie l’a vu, et elle a été étonnamment surprise ; c’était vraiment bien, très profond, selon ses propos.

 

Mais donc ça parle de quoi ?

Marc est un jeune policier CRS. Il mène une vie épanouie avec sa femme qui attend un enfant de lui. Il rencontre Kay, un nouveau collègue qui vient de rejoindre son unité. La complicité des deux hommes vient rapidement à dépasser le cadre de leur travail...

 

A priori, c’est le schéma narratif classique du rugueux qui se découvre doux. C’est à voir tout de même.

MA CRITIQUE

J’ai beaucoup beaucoup aimé ! C’est un joli film. L’histoire d’un policier qui se voit tomber sous le charme de son collègue. Tout en finesse et reflétant très bien la réalité. Nous sommes transportés avec le personnage principal qui nous brise le cœur à force de se torturer. Le scénario est très bien construit, il y a plusieurs scènes excellemment écrites, des détails très réalistes (c’est triste à dire malheureusement). Les acteurs sont très très bons (et très wanky aussi !!). J’ai trouvé le film très poétique, très profond. Etant doux, j’ai fanboyé tout le film. Je suis juste déçu de la fin, il manque une véritable conclusion (je ne spoile rien). Pour ce qui est de la comparaison avec La Vie d'Adèle, je ne sais pas trop quoi penser, les deux films sont très bien, très profond. On y trouve deux histoires d'amour passionnelles différentes. J'ai adoré les deux, je ne peux préférer l'un ou l'autre. De là à dire que c'est un La Vie d'Adèle au masculin, c'est un peu fort. Quoi qu'il en soit, c’est un très bon film doux allemand. Allez-y !

 

Retrouvez la bande annonce : 

×