exposition

Van Gogh/Artaud : La petite sortie culturelle de la semaine

Bonsoir à tous!

Et si aujourd'hui on sortait au musée ?

Samedi dernier je suis allée au musée d'Orsay (Paris) voir l'exposition Van Gogh / Artaud - le suicidé de la société. Elle se déroule du 11 mars au 6 juillet 2014. La commisaire de l'exposition est Isabelle Cahn qui est également la conservateur en chef du musée d'Orsay. 

Affiche promotionnelle

L'exposition traite de Van Gogh et d'Artaud. Lors de la visite le public est guidé par les citations d'Artaud extraite de son oeuvre du même titre que l'exposition qu'il a fait sur la vie de Van Gogh. Artaud est un poète, acteur et essayiste français qui a écrit en 1947 donc un ouvrage sur Van Gogh qui lui est un artiste d'origine néerlandaise. 

Le parcours se fait à partir de la vision et du ressenti d'Artaud, on est totalement guidé et on observe les tableaux de Van Gogh à travers ses yeux. Artaud a un parti pris par rapport à l'oeuvre du peintre néerlandais: pour lui Van Gogh n'est pas fou, c'est son psy et la société qui lui ont  fabriqué une image d'artiste fou ou qui l'ont conduit à la folie voire au suicide. Ce qui est un point de vue réellement pertinent. Artaud a été interné durant neuf mois dans un asile et donc peut comprendre le point de vue de Van Gogh. 

Aussi, la muséographie nous amène à mettre en parallèle et à assimiler les parcours d'Artaud et de Van Gogh. 

Les plus de cette exposition: 

-> L'accrochage et la muséographie sont vraiment bons, on n'est pas vraiment perdu car les cartels et les explications nous accompagnent et on arrive à suivre facilement la logique et l'organisation de l'exposition: d'abord, on traverse l'oeuvre de Van Gogh à travers l'asile, puis on a une mise au point chronologique des deux artistes, ensuite on a une vision de l'oeuvre tourmentée d'Artaud affectée par les électrochocs et enfin, les paysages mythiques de Van Gogh pour faire une belle conclusion. 

Dessin d'Artaud

-> On peut voir des oeuvres dont on n'a pas l'habitude, plutôt inédites mais vraiment belles comme certains paysages peints lors de l'internement de Van Gogh ou encore de minutieuses encres noires. On retrouve également de grands classiques comme La nuit étoilée

tableau de van gogh

Les moins de cette exposition: 

-> Il n'y a aucun tournesol, alors que c'était la nature morte de prédilection de Van Gogh, et je pense que c'est un manque.

-> Egalement, l'autoportrait à l'oreille coupée est manquant et pourtant, il aurait fait une belle conclusion à la série de portraits au début du parcours. 

Pourquoi parler de cette exposition sur Le Monde Est Doux ? Van Gogh est un des quelques artistes majeurs de l'histoire de l'art à avoir fleurté avec la douceur -ou d'après les rumeurs du moins- lors de sa relation avec le peintre Paul Gauguin.

Si vous n'êtes toujours pas convaincus d'aller voir cette exposition, sachez que le musée d'Orsay (ainsi que l'exposition temporaire) est gratuit pour les moins de 18 ans ainsi que pour les 18 - 25 ans résidents dans un pays de l'Union européenne. Alors, franchement, vous n'avez rien à perdre ! 

Sortie Week end : La Gaité Lyrique

A l'approche de ce nouveau week end, j'ai décidé de vous présenter mon article sur une exposition parisienne : La Gaité Lyrique !

Situé pres du marais, la Gaité lyrique est un établissement culturel destiné aux cultures numériques et aux musiques actuelles. On y trouve des photos, des vidéos de la danse, de la musique et des jeux vidéos et des projections dans de mulitples expositions ou representations.

Découvrez le programme 2013-2014

J'ai choisi d'axer le sujet sur une exposition qui a lieu du 28 novembre au 9 Mars : The Happy show !

Mais de quoi ça parle ? C'est une exposition qui nous entraine dans l'exploration du bonheur, qu'il soit sensoriel ou intellectuel. Stefan Sagmeister nous fait donc découvrir dans un premier lieu son univers graphique, porté sur la musique. Il a notamment dessiné les pochettes des Rolling Stones et de Lou Reed et continue de nous transmettre son amour pour la musique à travers des oeuvres graphiques improbables (singes, bananes ou café au rendez vous). A la fin de ce parcours, on trouve un distributeur qui donnera à chaque visiteur une mission à accomplir au cours de l’exposition et, qui sait, peut nous amener à trouver notre bonheur !

 

Après cette introduction, on découvrira le bonheur par des statistiques amusantes en machant du chewing-gum, puis en usant son corps et ses muscles sur un vélo relié à des néons colorés, ou il faudra pédaler pour décrypter le message, comme dans la pub Contrex, où Monsieur se déshabille grace à l'effort des femmes qui pédalent. Clin d'œil

Enfin, dans un dernier temps, on découvre le bonheur par des photos, des vidéos, des lettres et des mots nous amenant à la poursuite de notre propre bonheur. L'exposition se termine sur une touche personnelle du visiteur, qui dessine son symbole du bonheur. Parmi d'autres surprises, bien sur !

Vous avez envie, moi aussi ! On se retrouve la bas!  Rigolant

Découvrez l'exposition en vidéo

Le site de l'exposition ici