ceremonie

Retour sur la cérémonie des Emmy's

Si vous avez raté la cérémonie des Emmy Awards, qui récompense les émissions et professionnels de la télévision américain,  le monde est doux est là pour vous récapituler la soirée et ce qu’il fallait retenir !

Le 16 Juillet a eu lieu une post-cérémonie des Emmys : la Creative Arts Emmy Awards, alias la partie "artistique" des Emmy. Cette cérémonie récompensée les castings des séries, remportée par Orange is the New Black (Comedie) et True Detective (Drama), les photos, réalisations, sons, costumes et décors. Une belle cérémonie pour le derrière de la scène et non des acteurs en particuliers. Quelques exceptions cependant avec la récompense pour les acteurs « guests » des séries télévisées et meilleure présentatrice d’une émission de compétition. C’est d’ailleurs Uzo Aduba alias Crazy Eyes dans Orange is the New black qui a remporté l’Emmy de la meilleure actrice invitée face à ses collègues Laverne Cox et Natasha Lyonne, tandis que le trophée de la meilleure présentatrice revenait à Jane Lynch pour sa présentation de Hollywood Game Night

La série Orange is the new black de Netflix faisait partie des favoris pour cette cérémonie des Emmys avec 12 nominations, tout comme la série Game of Thrones, nominée 19 fois dans diverses catégories. Pourtant, c’est la série Modern Family qui a remporté le trophée de meilleure série comique, pour la 5eme année consécutive, devançant donc OITNB, The big bang theory et Veep.

Deux autres récompenses échappent à Orange is the new black avec la victoire de Julia Louis Dreyfus (Veep) face à Taylor Schilling (Piper dans OITNB) en tant que meilleure actrice dans une comédie et celle du meilleur second rôle féminin remporté par Allison Janney (Mom) face à Kate Mulgrew (Red). 

 Photo emmy

Egalement nominée pour le trophée de la meilleure réalisation (Lesbian Request Denied signé Jodie Foster) et du meilleur scénario pour son 1er épisode I Wasn’t Ready, signée Jenji Kohan, Orange is the new black est devancée respectivement par la série Modern family et la série Louie.  Malgré ces défaites, les comédiennes de la série reste positives face à leur nomination et l’on attend donc patiemment l’année prochaine pour leur victoire, on l’espère !

Oitnb emmy

Coté Game of Thrones, la série a récolté seulement quelques victoires lors de la pré-cérémonie en remportant les trophées de « Meilleurs Effets Spéciaux », celui des « Meilleurs Costumes », du « Meilleur Maquillage » et « Meilleure Direction Artistique », mais aucune victoire pour les acteurs et ce malgré ces 19 nominations. Le trophée de la meilleure série dramatique a été attribué à Breaking Bad, série qui remporte aussi l’award du meilleur second rôle masculin pour Aaron Paul (face à Peter Dinklage notamment) et féminin pour Anna Gunn (nominée également Lena Headey (Cersei Lannister et Luce dans Imagine me and you) et Natalie Dormer  alias Margaery Tyrel )

L’acteur gay Jim Parsons a remporté l’Emmy du meilleur acteur dans une série comique pour son rôle de Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory et Julianna Margulies a été récompensée en recevant le trophée de la meilleure actrice dans une série dramatique pour The Good Wife. Benedict Cumberbatch a eté choisi comme meilleur acteur dans un téléfilm grâce à son rôle dans la série Sherlock. Enfin, The Normal Heart, la série de Ryan Murphy, qui raconte l’expansion du sida dans les années 1980 et la création du Gay Men’s Health Crisis, remporte l’Emmy du meilleur téléfilm.

On notera donc en résumé une victoire écrasante de la série Breaking Bad, suivie par Modern Family et la déception et frustration pour les acteurs et les fans d’Orange is the new black et Games of thrones. De même, on note l’absence injustifiée de la série à succès Orphan Black et de son actrice aux multiples rôles : Tatiana Maslany

GLAAD récompenses Acte 2 à New York !

Trois semaines après la cérémonie à Los Angeles, la deuxième partie de la cérémonie des GLAAD Award a eu lieu de 5 Mai à New York ! Retour sur les prix et les moments forts de la cérémonie.

Coté média

Le mois dernier , la série The Fosters de Jennifer Lopez avait été récompensé en tant que meilleure série dramatique et cette semaine, c’est la merveilleuse série Orange is the New Black qui remporte le prix de la meilleur comédie. La série diffusée sur Netflix devance Glee, Brooklyn Nine-Nine, Please Like Me et Modern Family (gagnante 2012) et succède à la série The New Normal, de Ryan Murphy récompensée en 2013.

Le prix a été accepté par Laverne Cox avant qu’elle ne soit rejointe sur scène par ses camarades à l’écran : Laura Prepon, Natasha Lyonne, Dascha Polanco, Selenis Leyva, Samira Wiley, Yael Stone, Alysia Reiner et Taryn Manning.  Moment immortalisé en photo !


Autre point série lors des GLAAD Award, c’est la série Elementary, qui a été primé en tant que meilleur série (sans personnage LGBT  régulier) pour son épisode « Snow angels » qui acceuillait l’actrice transsexuelle Candis Cayne en tant que guest.

 

Coté cinéma, c’est le film Philomena qui a gagné le prix du meilleur film à sortie Nationale, devançant l’incroyable film à la palme d’Or La vie d’Adèle, ainsi que Dallas Buyers Club, Kill Your Darlings et Mortal Instruments : City of Bones. Second film vainqueur de la soirée (Film sortie limité) : Concussion de Stacie Passon qui raconte l’histoire d’Abby, une mère et épouse qui va être blessée à la tête ce qui va lui faire remettre en question sa vie trop plate et fade. Elle se met alors en quête de prostituées pour assouvir ses désirs avant de se prostituer à son tour et de tisser des liens avec de nombreuses femmes.

 

L’émission Oprah’s Next Chapter a été récompensée pour son émission de mai 2013 consacré à Jason Collins, le premier basketteur de la NBA ouvertement homosexuel.

Coté journalisme, on note la victoire du New Yorker, du blog « The New Civil Rights Movement » et des articles d’ Alex Morris ("The Hidden War Against Gay Teens"),  Melissa Griffiths (« LGBTQ in the Capital ») et Advocate.com.


 

Et coté people ?

L’acteur américain George Takei, vu dans Hawai police d’Etat, Star Treck ou Mulan, a reçu le prix Vito Russo. Ce prix récompense un professionnel des médias ouvertement homosexuel qui cherche à promouvoir les droits de la communauté LGBT.

On a pu aussi voir Kylie Minogue, icone LGBT, qui a félicité l’association pour son travail et son combat dans les médias américains, toujours aussi important depuis 25ans.  « Si j'ai pu, ne serait-ce qu'un petit peu, y contribuer avec mon travail, alors mon coeur est plus fort." Elle a ensuite interprété son titre Can't Get You Out Of My Head en karaoké géant !

Autre chanteuse à se produire ce soir-là : Kacey Musgraves, une jeune chanteuse country. Découvrez son dernier single « Kepp it to yourself »

La Queer Palm, sélection douce à Cannes

Découvrez aujourd’hui la sélection du festival de Cannes consacrés aux films LGBT ou évoquant l’homosexualité.

Jeudi, Thierry Frémaux annonçait les films qui participeront à l’édition 2014 du Festival de Cannes et l’un de ces films succèdera à La Vie d’Adèle, palme d’Or 2013.

Parmi les films sélectionnés, quelques uns sont susceptibles de concourir pour la Queer Palm. Qu’est-ce que c’est ? Ce prix récompense un film pour son traitement des thématiques LGBT parmi ceux présentés dans les sélections. Organisé par Franck-Finance-Madureira et parrainé par Olivier Ducastel et Jacques Martineau, réalisateurs (Jeanne et le Garçon formidable, L'Arbre et la Forêt), ce prix met en avant la diversité dans le monde du cinéma et cherche à militer pour l’égalité des droits.

Cette année, c’est le réalisateur canadien de Gérontophilia : Bruce LaBruce qui sera le président du jury pour la 5ème édition de la Queer Palm.

 

Les films :

  • Saint Laurent de Bertrand Bonello.

Ce film est un  biopic de la vie du célèbre styliste Yves Saint Laurent qui est centré sur la période 1965-1976. Il met en scène Gaspart Ulliel (Yves Saint Laurent), Jerémie Renier (Pierre Bergé) et Léa Seydoux. Ce film n’a pas reçu l’approbation du compagnon du créateur (Pierre Bergé) et sa sortie, initialement prévue dans le même temps qu’Yves Saint Laurent, a été décalé en Octobre 2014.  

  • Mommy de Xavier Dolan

Après son film remarqué en ce moment à l’affiche, Tom à la ferme, Xavier Dolan met en scène l’actrice Anne Dorval, Suzanne Clément et Antoine-Olivier Pilon qui avaient déjà tourné avec le jeune réalisateur dans Laurence Anyways et J’ai tué ma mère. Le film « Mommy » raconte l’histoire d’une mère qui  se voit confier la garde d'un enfant difficile, ayant déjà fait le tour de plusieurs institutions.

 

  • A Girl at my Door (DOHEE-YA) de July Jung

Ce film est présenté dans la sélection “Un certain regard” qui met en avant un cinéma plus « atypique » que le volet principal de la sélection et récompense des cinéastes peu connus. Ce film est le premier film coréen au festival de Cannes à traiter de problématique LGBT. Découvrez l’intrigue avec le synopsis : « Chef de la police locale, Young-Nam tente de protéger sa fille Do-Hee de la violence son beau-père. Elle est amenée à enquêter sur une affaire complexe qui pourrait menacer sa vie. »

 

  • Xenia de Panos Koutras

Ce film raconte l’histoire de Danny, 16 ans, et Odysséas, 18 ans qui après le décès de leur mère vont traverser la Grèce pour retrouver leur père grec qu’ils n’ont jamais connus.  Sur la route, ils feront face aux fantômes de leur passé et à la cruauté des hommes. Ils espèrent aussi pouvoir participer à un concours de chant qui rendrait leur vie plus facile. Un chemin de l'enfance à l'adulte.

Alors quel film succédera à L'inconnu du lac, queer palm 2013 ? Réponse en mai !

GLAAD récompenses Premiere!

Samedi 12 avril, le Beverly Hilton Hotel de Los Angeles accueillait le 25e Gala annuel des GLAAD Media Awards. Cette cérémonie a pour objectif de décorer ceux qui ont participé directement ou indirectement au combat contre l'homophobie durant l'année écoulée. Il y a quelques semaines, on vous parler de la soirée de GLAAD Média Award, voici la première partie des résultats !

L’actrice Laverne Cox, aperçue dans Orange is the new black a reçu le Prix Stephen F. Kolzak, qui récompense une personnalité des médias LGBT qui promeut avec efficacité l’égalité. Pour l’anecdote, le nom de ce prix provient d’un directeur de casting Stephen F. Kolzak qui s’est battu contre les discriminations à l’encontre des personnes séropositives et contre l’homophobie dans l’industrie du divertissement.

A la fois récompensée pour son rôle de femme transsexuelle dans Orange Is The New Black, son travail de productrice sur le documentaire Free CeCe sur CeCe McDonald et sa communication et engagement constants autour des personnes transsexuelles (notamment en interview). C’est Ellen Page qui lui a remis cette récompense. Bel hommage puisque Ellen Page déclarait lors de son coming out en Février que Laverne Cox était l’une des personnes qui lui donnait l’envie et le courage de sortir du placard, fait qu’elle a été rappelé lors de la cérémonie.

Laverne Cox a remercié GLAAD pour son travail notamment envers la communauté transsexuelle « surtout ces 12 derniers mois, pour garantir que le T ne soit pas tu dans la communauté LGBT » en ajoutant ce qui devait encore être à faire.

L’actrice a également évoqué Monica Jones, également transsexuelle, qui a été interpellée et arrêtée parce qu’elle marchait dans la rue à Phoenix (Arizona) « jugée coupable […] d’avoir «manifesté de la prostitution», quelque chose comme ça, ce qui en clair veut dire qu’en tant que femme trans’ de couleur qui marche dans un certain quartier, on peut se faire arrêter pour prostitution, simplement parce que l’on marche.» Un comble, une incompréhension dans le monde aujourd’hui…

En outre, Laverne Cox a rendu hommage à Candis Cayne, la première actrice trans’ à obtenir un rôle récurrent dans une série ( Dirty Sexy Money) et à son agent, qui lui a permis de faire carrière en tant qu’actrice alors que d’autres lui disaient qu’elle ne travaillerais jamais. Laverne Cox soutient activement le droit des personnes transsexuelles, c’est donc un prix amplement mérité !

Second prix de le soirée pour Jennifer Lopez.

Accompagnée de son compagnon Casper Smart, elle a reçu le Vanguard Award, qui récompense son exposition de la communauté LGBT par sa carrière et sa série The Fosters dont elle est la productrice exécutive. Vous pouvez retrouver notre article sur la série ici ! The Fosters, a été désignée Meilleure série dramatique, devançant Grey’s Anatomy ou Shameless. Ce prix lui a été remis par l’actrice portoricaine Rita Moreno (West Side Story).

D’autres artistes ont été récompensés : Manny de Guerre : la fondatrice du festival LGBT à Saint-Pétersbourg, les chanteuses Tegan and Sara, et les documentaires Bridegroom et Call Me Kuchu. Le comic Young Avengers écrit par Kieron Gillen, le soap Des jours et Des Vies de NBC et les articles de Melissa Griffiths (LGBTQ in the Capital) et Advocate.com (We Are Here: LGBTI in Uganda) ont également été distingués au cours de la cérémonie.

Au niveau des personnalités, on a pu voir lors de ce gala soutenant la lutte contre l’homophobie : Naomie Campbell, Lupita Nyong’o (Twenty Years a slave), Eric Dane (Grey’s Anatomy, Charmed) et sa femme Rebecca Gayheart, Tom Cullen (Downton Abbey); Alex Newell (Glee), Kat Graham (The Vampire Diaries), Sherri Saum, Teri Polo, Peter Paige, Bradley Bredeweg (The Fosters), Sophie Ward (Jane Eyre) et Chaz Bono.

Le reste des vainqueurs sera dévoilé le 3 mai prochain à New York et vous les retrouvez évidement sur notre site internet ! Pour voir les nominés des catégories, vous pouvez retrouver notre 1er article ou vous rendre sur le site officiel de Glaad !

 

Guillaume, le succes

Aujourd'hui, j'étais en pleine reflexion sur le thème de mon article du jour quand j'ai pensé à l'evenement de vendredi soir : Les Césars et plus particulièrement sur : Les garcons et Guillaume à table !

C'est quoi l'histoire ?

Les garcons et Guillaume à table ! est un film autobiographique dans lequel Guillaume Gallienne évoque son rapport à sa mère, son genre, sa sexualité et ses relations avec les femmes en général. Pendant longtemps lors de sa jeunesse, Guillaume se persuade qu'il est une fille, ce qui laisse penser à son entourage qu'il est peut etre homosexuel. Guillaume va alors se questionner peu à peu sur sa propre sexualité. Dans ce film, Guillaume Galienne incarne à la fois son propre role mais aussi celui de sa mère et c'est ce qu'on retient principalement dans ce film. 

Voici la bande annonce du film : 

La 39eme cérémonie des Césars :

Les Césars sont des récompenses cinématographiques (crées en 1976) qui mettent en avant et saluent les meilleures productions francaises dans le cinéma. On y retrouve plusieurs catégories telles que : meilleur film, meilleur actrice/acteur, meilleur décor, meilleur second role, meilleur réalisateur, meilleur son, meilleur espoir... Ils correspondent aux Oscars américains ( Cerémonie ce soir  sur ABC avec Ellen Degeneres). La cérémonie est organisée par l'Académie des arts et techniques du cinéma au Théatre du Chatelet à Paris.

Cette année, elle a été présentée par Cecile de France et présidée par Francois Cluzet (Intouchables). On retrouvait à l'affiche des nominés pour les Césars : Guillaume et les garcons à table (10 nominations), La vie d'Adele (8), La Venus à la fourrure (7), Jeune et Jolie (2), 9 mois ferme ou encore Quai d'Orsay.  

 

Guillaume Gallienne est le grand vainqueur des César 2014 puisqu'il est reparti avec 5 récompenses sur 10 nominations : Meilleur film,  Meilleure adaptation, Meilleur premier film, Meilleur comédien, Meilleur montage (attribué à Valérie Deseine).

Meme si c'est un film de douceur qui a remporté de nombreux Césars lors de la cérémonie, comment ne pas etre décue face à l'absence de prix ou presque pour La Vie d'Adele. Sandrine Kiberlain a obtenu le César de la meilleure actrice, face à Léa Seydoux, tandis que le César du meilleur réalisateur a été attribué à Roman Polanski (La vénus à la fourrure). Seule Adèle Exarchopoulos s'en sort victorieuse à la fin de la céromonie en remportant le César du Meilleur espoir féminin. (Adele, rayonnante sur la photo, contrairement à Guillaume Langue tirée)


 

Voici la liste des principaux lauréats :

Meilleur film : Les garcons et Guillaume à table !
Meilleur réalisateur : Roman Polanski (La Vénus à la fourrure)
Meilleure actrice : Sandrine Kiberlain (9 mois ferme)
Meilleur acteur : Guillaume Gallienne (Les Garçons et Guillaume, à table !)
Meilleure actrice dans un second rôle : Adèle Haenel (Suzanne)
Meilleur acteur dans un second rôle : Niels Arestrup (Quai d'Orsay)
Meilleur espoir féminin : Adèle Exarchopoulos (La vie d'Adele)
Meilleur espoir masculin : Pierre Deladonchamps (L'inconnu du Lac)
Meilleur film étranger : Alabama Monroe de Félix Van Groeningen (Belgique)